BIODANZA ?

MENU de la PAGE (cliquer sur le lien)

origine, effets et objectifs de la Biodanza

interview du professeur TORO

Presentation de Rolando TORO


e nom BIODANZA® vient du grec “ bios ” qui veut dire “ Vie ” et du mot “ Danza ” qui signifie “ danse, mouvement ”. BIODANZA signifie donc « Danse ou Mouvement de la vie ». C’est une méthode d’expression psycho-corporelle et de développement des potentialités humaines.

e système de croissance humaine né en Amérique du Sud, a été crée, il y a plus de 40 ans, par Rolando Toro, qui continue à contribuer à son expansion. Rolando TORO ARANEDA est né au Chili en 1924 où il a tenu la chaire de Psychologie de l’Art et de l’Expression à l’Institut d’Esthétique de l’Université Pontificale Catholique. En tant que Professeur Emérite du Centre d’Etudes d’Anthropologie Médicale, de l’Ecole de Médecine de l’Université du Chili, il a réalisé des recherches et découvert, les effets bénéfiques de certaines musiques sur le mouvement et les émotions de l'être humain. Il a, par la suite, codifié un ensemble d’exercices qui stimulant le cerveau primaire (des instincts, des émotions et des affects) et les fonctions neurovégétatives, renforcent la résistance au stress, les défenses immunitaires et relancent les forces vitales (d’où le préfixe bio qui vient du grec « bios » et veut dire vie)..
Scientifique reconnu en Amérique du Sud, il est Professeur Emérite de l’Université Ouverte Interaméricaine de Buenos Aires (Argentine), Docteur Honoris Causa de l'Université de Paraiba (Brésil) et a été nominé pour le prix Nobel en 2002.
Président de la « International Biocentric Foundation », organe qui coordonne les activités de la Biodanza dans le monde. Il est aussi peintre, musicien et poète. Il a réalisé des expositions de peinture au Brésil, en Italie et en France, édité plusieurs recueils de poésies.... Rolando Toro lors est décèdé le 16 mars 2010 à Santiago du Chili , à l'age de 85 ans

pour visionner vidéo cliquer sur : CNN & youtube

xtrêmement bien implantée en Amérique du Sud dans les écoles, les universités et autres institutions, cette nouvelle discipline d’épanouissement psycho-corporel s’étend actuellement à travers le monde. En effet, de il exixte plus de 130écoles de formation au diplôme de Professeur de Biodanza. Reconnue en Grande Bretagne comme Médecine Complémentaire, elle est utilisée entre autre pour lutter contre la dépression et de nombreuses maladies psychosomatiques…


ondée sur les sciences biologiques, la Biodanza est basée sur les lois universelles qui permettent la préservation et l'évolution de la vie. Pour ceci, elle utilise un ensemble de rythmes (latino, classique, jazz, samba, percussions…) et de danses s’inspirant du tai-chi, de la danse africaine, contemporaine… L’ensemble reste conçu autour d’un modèle théorique qui leur donne une cohérence et une unité. Ces danses sont élaborées pour stimuler chez chacun, sa spontanéité, sa créativité personnelle et sa joie de vivre. Elles se pratiquent seul, à deux ou en groupe. En Biodanza, le groupe est essentiel car il induit de nouvelles formes de communication et de créativité. Il agit comme un espace de liberté dans lequel chaque participant retrouve le réconfort affectif et la permission pour le changement.

e système de développement et d’épanouissement humain invite chacun à vivre, à travers le plaisir du mouvement, la rencontre avec soi-même, avec l’autre et avec le groupe. Il travaille sur la palette des potentialités présentes en chacun de nous et cherche à les élargir, de manière à ce que chaque personne trouve ses propres réponses corporelles, affectives, existentielles et créatrices.

insi en développant nos richesses personnelles, nous sentons pleinement vivant , prêt à exprimer qui nous sommes de façon profonde et essentielle et à améliorer de ce fait notre état de santé et notre bien-être.

« La Biodanza est née d’une profonde méditation sur la vie et le bien-être, et de l’impulsion naturelle à satisfaire nos instincts de base d’amour, de santé, de liberté, de création, de nutrition, de plaisir et d’harmonie cosmique humaine. Le système de la Biodanza possède la force efficiente qui réveille la sensibilité exprimée dans la poésie de la rencontre humaine, par le langage universel de la danse et de la musique. Nos buts sont le développement harmonieux de nos potentiels humains grâce à un nouveau concept de la santé et du ré-apprentissage à vivre » (R. Toro).

ans un cadre de confiance et de respect de chacun, la Biodanza facilite la pleine expression de soi, réduit le stress, relie les uns et les autres. Tout en dansant, nous sommes amenés à nous connecter à nos besoins et à nos envies, à découvrir de nouvelles formes de communication, à stimuler l’expression de notre identité, à enrichir notre créativité, à augmenter notre plaisir et notre joie de vivre et à diminuer notre vigilance et notre contrôle. Chaque danse agit en profondeur sur notre équilibre organique, au niveau physiologique et viscéral, permettant par là, d’intégrer progressivement dans notre vie quotidienne les changements ressentis.

a Biodanza est ouverte à tous. Il n’est aucun besoin de savoir danser ou d’avoir une forme physique particulière pour “ biodanser ”. Il suffit de se laisser porter par la musique et de s’exprimer dans le langage du corps avec le mouvement qui jaillit de soi-même. La Biodanza est recommandée pour toute personne qui désire retrouver le plaisir du corps en mouvement, afin d’améliorer sa qualité de vie et de relation avec les êtres vivants. Elle convient particulièrement à ceux qui recherchent une approche qui ne passe pas par la parole, la pensée. Effectivement , les émotions que nous n’exprimons pas, se logent et s’enferment dans notre organisme et peuvent, entre autres maux, s’exprimer sous forme de maladies. En vivant les émotions avec le corps, les tensions se libèrent.

a Biodanza est une invitation à nous mettre en mouvement ; elle permet par la libre expression de nos émotions (notre vie) et par la spontanéité de nos mouvements (notre danse), d’oser être, d’améliorer notre créativité existentielle, de retrouver un chemin agréable vers la santé. En activant nos potentiels de vie et notre évolution personnelle, elle nous fait redécouvrir le plaisir de vivre au quotidien.

“ Plus qu’une science, la Biodanza est un art de vivre, une nouvelle sensibilité face à l’existence”  

Pr Rolando Toro

out jugement étant exclu, la pratique régulière de cette discipline d’épanouissement psycho-corporel permet à chacun de vivre une expérience qui éveille la sécurité, la confiance en soi, l’ouverture aux autres, la spontanéité et qui dilue les cuirasses que l’on s’est forgé pour se protéger, se défendre.

e corps s’exprime sur une très grande palette d’exercices rattachés à l’un des 5 besoins fondamentaux de l’être humain : la vitalité, la créativité, l’affectivité, la sensualité et le sens du lien avec la nature. Toute personne idéalement équilibrée développe en chœur ces 5 grandes sources d’harmonie, ce qui n’est pas le cas de la grande majorité des personnes. La Biodanza se propose de réactiver les 5 grandes composantes de l’épanouissement personnel, les stimule progressivement chacune afin qu’elles s’intègrent et se potentialisent l’une l’autre.

La Vitalité

lle a son origine dans l’instinct de conservation et d’expansion. Elle correspond au besoin de bouger et d’être en mouvement, au besoin de réguler les degrés d’activité et de repos pour ne pas entrer dans un processus de stress et maintenir l’équilibre interne et la régulation de l’organisme. Elle reflète comment la personne vit et comment elle entre en relation.

La Créativité

lle correspond à l’instinct exploratoire et est liée à nos besoins d’expression de soi, de son identité, de ses choix de vie au quotidien et dans le changement. Elle peut s’exprimer par l’envie d’explorer des horizons nouveaux, de s’opposer ou de se révéler face à ce qui est établi dans la société ou encore de chercher de nouvelles solutions à d’anciens problèmes.

L’Affectivité

lle est liée à l’instinct grégaire, maternel et correspond au besoin d’amour, de tendresse, de communication et de partage. Elle se définit comme un état d’affinité profonde entre les êtres. Elle est à l’origine des sentiments d’amour, d’amitié, de bonté et d’altruisme.

La Sensualité

lle a son origine dans l’instinct sexuel et est liée au besoin de sensualité et de plaisir dans son corps et ceci par l’ensemble de ses sens. Elle est la capacité potentielle de fécondation et touche à tout ce qui est : envies, désirs, voluptés et sensations agréables.

La Transcendance

lle a son origine dans l’instinct de fusion à la totalité de l’univers. Cette fusion, nous l’avons tous vécue dans le ventre de notre mère où, baigné dans le liquide amniotique, nous avons connu un état de non-différenciation avec l’environnement. Chaque être humain garde en lui le besoin de revivre cette fusion et redécouvrir le sens du lien avec la nature.

a Biodanza nous invite à développer nos richesses personnelles et nous amène ainsi à nous sentir pleinement vivant, à exprimer qui nous sommes de façon profonde et essentielles Elle nous reconnecte à notre senti, nous aidant à faire plus confiance à notre instinct, notre intuition.

LA SANTE

  • Redécouvrir une qualité de vie et le plaisir de vivre au quotidien
  • Réduire le stress physique et psychique
  • Retrouver le plaisir du corps en mouvement
  • Augmenter sa vitalité et sa joie de vivre

LA COMMUNICATION

  • Enrichir ses rencontres et vivre des relations authentiques et plus épanouissantes
  • Faciliter la communication avec les autres et en améliorer la qualité
  • Réhabiliter le sentiment d’appartenance à l’espèce humaine

LE BIEN ÊTRE

  • Se sentir plus heureux, plus affirmé et enthousiaste
  • Retrouver une cohérence et une harmonie entre ses sentiments, ses actions et sa réflexion
  • Mieux gérer son émotivité, sa sensibilité, ses faiblesses
  • Renforcer la confiance en soi par une plus grande estime de soi
  • Abandonner l’auto dépréciation et l’autocensure
  • Redonner le sens du lien avec la nature

LA CREATIVITE

  • Favoriser une meilleure expression de soi
  • Développer son potentiel et ses ressources
  • Stimuler la créativité artistique et existentielle
  • Oser changer, évoluer et innover.

 

«Il faut danser la vie»
31 janvier 2009 - Interview du Professeur Rolando TORO par Didier Chammartin


Le créateur de la biodanse, le Chilien Rolando Toro Araneda, à 85 ans, l'anthropologue dépense toujours son énergie pour que le monde soit un jour meilleur.

C'est en remarquant que l'état des malades atteints de troubles psychiques s'améliorait quand il leur faisait ressentir physiquement leurs émotions sur des rythmes musicaux bien choisis que le professeur Rolando Toro posa les premiers concepts de la «psychodanse». C'était en 1960. Rebaptisée «biodanza» en 1977 - lorsque cette technique devint «un chemin pour rencontrer la joie de vivre» accessible à tous - cette méthode s'est répandue dans le continent sud-américain, l'Europe et maintenant l'Afrique.De passage en Suisse, entre un voyage entre la Tanzanie et le Portugal, le professeur Rolando Toro a toujours un rêve dans ses yeux d'enfant rieur, que le monde soit un jour meilleur. Utopie? Peut-être si le cynisme l'emporte, non si l'homme décide d'évoluer, de grandir. 10 000 personnes sont déjà adeptes de la biodanse. Pour lui, il faudrait une masse critique d'un million de personnes pour assister à un changement. Il y croit.

Comment décririez-vous la biodanse, c'est une thérapie physique, un système pour évoluer, des exercices créatifs, une pratique spirituelle?
Il est difficile de définir la biodanse comme il est difficile de définir l'amour. La biodanse possède une dimension thérapeutique, une dimension éducative. Je dirais que la biodanse est la poétique de la rencontre humaine. Son objectif central est le lien entre les humains, un lien affectif. D'où son importance dans un monde où l'amour est en crise, dans un monde où l'on a perdu la signification de l'existence. Je pense que notre civilisation est gravement malade.

Comment le monde en est-il arrivé là?
La violence se manifeste entre les humains au niveau de la famille, la violence est urbaine aussi, elle est guerrière et d'une cruauté obscène. Notre style de vie est complètement aliéné. Notre civilisation génère 1500 maladies dites maladies de civilisations. La difficulté d'aimer et d'être aimé est ostensible. La solitude, le stress, la dépression sont les états les plus fréquents de l'homme civilisé.

Quelle a été votre recherche?
De cette vision du monde et non content avec cette civilisation, j'ai cherché des chemins pour produire des changements et intervenir sur ces maladies. La biodanse n'est pas une alternative à la médecine, c'est un continuum des sciences humaines avec toute la rigueur académique. J'ai formulé le principe biocentrique qui signifie la vie au centre. Le principe biocentrique constitue le paradigme qui pourrait servir de fondement aux sciences humaines du futur: éducation, psychologie, jurisprudence, médecine et psychothérapie.
Le principe biocentrique place le respect de la vie comme centre et point de départ de toutes les disciplines et comportements humains. Il rétablit la notion de sacralité de la vie. Il s'inspire de l'intuition d'un univers organisé en fonction de la vie. Tout ce qui existe, éléments, étoiles, plantes, animaux et êtres humains sont les composants d'un système vivant plus vaste. L'univers existe parce que la vie existe et non le contraire. Les relations de transformation matière-énergie sont des états différents d'intégration de la vie. L'objectif éducationnel serait d'apprendre à vivre.

Les autres moyens de transcender l'humain ne fonctionnent pas pour vous?
Les méthodes thérapeutiques et méditatives sont de grande valeur, elles peuvent harmoniser avec le cosmos, supprimer les angoisses par exemple. Mais le corps et les sentiments ont été les grands absents des thérapies. Ceux-ci n'ont été réintégrés que récemment, longtemps, l'être humain n'était qu'un cerveau qui pense.
Pourtant, les méthodes thérapeutiques et éducationnelles se sont montrées incapables de produire un changement dans le sens d'humaniser le monde. Les institutions on connu l'échec par rapport aux protections des droits humains et des droits écologiques.
Les écoles enseignent les dates des guerres, les dates des invasions des peuples, cela veut dire que l'on enseigne l'histoire de la misère humaine. Les élèves sortent de l'école sans connaître Léonard de Vinci, Jean-Sébastien Bach, les grands progrès de la médecine, les grands poètes. Dans les écoles, la grandeur humaine n'est pas enseignée.

Qu'apporte alors de plus la biodanse?
La différence c'est que la biodanse fait exister l'autre en donnant la permission à l'être humain d'aimer et d'être aimé. Elle est l'intégration de l'affectivité avec l'intelligence par une méthodologie «viventielle», le principal étant de ressentir la réalité de la vie dans les relations humaines en utilisant des exercices, de la danse avec de la musique et des situations de rencontre. La biodanse est composée de cinq cents exercices qui permettent de stimuler cinq grandes potentialités humaines: la vitalité, la créativité, l'affectivité, la sexualité et la transcendance. Elle permet de récupérer l'équilibre interne, l'allégresse, la joie de vivre et d'élever les niveaux de santé, d'augmenter le potentiel de plaisir et de joie au travers d'exercice de rencontres et de caresses. C'est la partie qui fait trembler les hypocrites.
Parlons justement de la sexualité...Le contact physique doit être progressif, réciproque et plein de sensibilité. La personne doit assumer ses instincts sexuels et abandonner les mensonges qui existent sur la sexualité et qui découlent des idéologies.

.... Qui découlent des idéologies?
Oui, qui font croire que la sexualité induit des détériorations sociales. Que nous devons avoir un sentiment de culpabilité et que les gens pourraient s'abandonner à des désirs orgiaques. Mais rien de cela ne peut arriver et rien de cela n'est vrai dans la biodanse. La sexualité a une connotation de pureté et d'amour.

Vous parlez de la créativité, de l'affectivité et de la transcendance...
Développer la créativité pemet de développer la capacité à l'innovation aussi bien dans l'existence que dans le domaine artistique. L'être humain doit apprendre à s'exprimer dans l'action. Développer l'affectivité c'est développer la capacité du lien, l'amitié, l'empathie et l'amour. C'est éliminer les préjugés racistes et discriminatoires à tous les niveaux. Transcender son ego c'est découvrir la sacralité de la vie. La personne égocentrique tourne autour de soi-même, est incapable d'apercevoir le lien essentiel avec son semblable. La transcendance stimule l'expansion de la conscience. La biodanse offre à l'être humain ce dont il a le plus besoin: la santé, le plaisir, l'innovation, l'amour et l'intégration à l'univers.

Que pouvez-vous répondre à ceux qui assimileraient la biodanza à une forme de secte?
La biodanse est libre d'idéologie, n'est attachée à aucune. Pour la comprendre il faut la vivre et pas seulement l'étudier

Rolando TORO: né au Chili, à Conception, le 19 avril 1924. Il a tenu la chaire de Psychologie de l'Art et de l'Expression à l'institut d'esthétique de l'université pontificale catholique du Chili.En tant qu'enseignant du centre d'études d'anthropologie médicale de l'école de médecine de l'université du Chili, il a réalisé des  recherches sur l'expression de l'inconscient et sur l'expansion de conscience.Il a été nommé professeur émérite  de l'université ouverte interaméricaine de Buenos-Aires (Argentine) et professeur Honoris Causa de l'université de Joao Pessoa (Brésil). Entre les années 1968 et 1973, il a commencé ses expériences avec la Biodanza(appelée alors Psicodanza). Il a appliqué ce système à l'hôpital psychiatrique de Santiago et à l'institut d'esthétique de l'université catholique du Chili.

Scientifique reconnu en Amérique du Sud, il est Professeur Emérite de l’Université Ouverte Interaméricaine de Buenos Aires (Argentine), Docteur Honoris Causa de l'Université de Paraiba (Brésil) et a été nominé pour le prix Nobel en 2002. Il est président de l' International Biocentric Foundation , organe qui  coordonne les activités de la Biodanza dans le monde, donne les diplômes aux facilitateurs de Biodanza,

Il est aussi musicien, peintre et poéte.  Il a réalisé des expositions de peinture au Brésil, en Italie et en France.
Il a publié des livres de poésies et de psychothérapies.  Son livreBIODANZAest publié en français aux Editions Le Vivier.

Un livre d'entretiens est également disponible :L'homme qui parle avec les roses.

Il a  vécu successivement dans différents pays: Chili, Argentine, Brésil et Italie et réside maintenant au Chili mais à continuer à diffuser son travail en voyageant à travers le monde et revennant régulièrement en Europe pour donner des stages et des séminaires jusqu'à ses 85 ans .Il nous a quitté en février 2010 pour continuer à danser avec les étoiles

pour visionner vidéo cliquer sur CNN et youtube

Pour plus de détails vous pouvez faire une recherche par n'importe quel moteur de recherche car il existe des centaines de sites internets à travers le monde et en différentes langues !!!

vous pouvez aussi consulter des vidéos en cliquant sur ce lien vidéo